Premier étage de la fusée…

Certification du cuiseur

 

         35 élèves de Bac Pro techniciens en chaudronnerie industrielle du Lycée Ferdinand Buisson, à Elbeuf, ont assisté à la projection du documentaire « L’Afrique de l’Ouest en Vert ». Lionel Groult leur a expliqué le projet de certification du cuiseur en vue de bénéficier de la taxe carbone, et l’importance de leur implication.

 

Pour rappel, il faut savoir que le cuiseur est reconnu pour économiser 1,5 tonne de carbone par an. Si l’on obtient cette certification, une bourse nous permettra de recevoir environ 8 euros par cuiseur, ce qui diminuera son prix de moitié pour les familles qui vont l’acquérir et le rendra compétitif par rapport aux fourneaux locaux, bien moins performants.

 

Après le film, nous leur avons fait une démonstration du cuiseur, dont ils ont pu apprécier la rapidité de chauffe et le rendement. 

 Monsieur Boissière, le proviseur, a retenu ce projet car il est pédagogiquement intéressant en ce qui concerne la pratique de la chaudronnerie, mais aussi intellectuellement, car les lycéens vont avoir à l’étudier pour l’améliorer encore.

François Hagneré et Jean-Charles Queva, professeurs, ont établi les plans du cuiseur

 et, à partir de cette semaine, vont faire fabriquer les prototypes et, dans un deuxième temps, espèrent travailler avec l’université en Mesures et Physique pour améliorer les performances du cuiseur.


Le proviseur espère enfin que ce partenariat d’entraide pourra être renouvelé chaque année, pour en faire bénéficier d’autres associations.

En buvant le chocolat chaud préparé avec le cuiseur, certains élèves se sont même révélés intéressés par l’idée de raid, et les professeurs souhaiteraient en emmener quelques-uns en Afrique dans l’avenir pour partager leur expérience avec les chaudronniers locaux. 

Syndiquer le contenu